Sécurité : quel équipement prévoir pour partir en randonnée ?

Une randonnée se conjugue toujours avec de nouvelles découvertes, autant des lieux traversés que de soi-même. Les possibilités varient en fonction de plusieurs critères, comme la destination, la durée ou encore l’objectif de cette balade. Malgré tout, des équipements de base restent communs à tous les parcours, quelle qu’en soit la nature. La sécurité doit en effet figurer au centre des préoccupations, pour pouvoir apprécier pleinement le plaisir de ce changement d’environnement. À commencer par la nourriture, et à l’instar des essentiels comme les vêtements et les chaussures, voici une liste du minimum d’équipement à prévoir pour une randonnée tranquille.

Prévoyez des accessoires de premiers secours

Selon que votre randonnée se passe en une seule journée ou sur plusieurs jours, vous n’aurez pas le même contenu dans votre trousse de secours. Cependant, le minimum requis dans cet ensemble de sécurité doit englober au moins des pansements, du sparadrap, une paire de ciseaux et des épingles, ainsi que du désinfectant et vos médicaments habituels, surtout si vous êtes sous traitement. La liste peut s’allonger à l’infini suivant la durée et la destination, sachant que les conditions dans les montagnes ne seront pas les mêmes que celles dans la jungle amazonienne, ou dans un safari en terres africaines.

N’oubliez pas le kit de survie

Il s’agit d’un essentiel qui vous permettra de continuer votre exploration. Bien que cette situation ne soit pas évidente au premier abord, elle peut facilement se produire, ne serait-ce que suite à un moment d’inattention. Notamment si vous effectuez votre randonnée en solo, vous devez vous munir d’un petit réchaud, de nourriture et d’eau, d’allumettes ou d’un briquet, sauf si vous maîtrisez la technique de génération manuelle du feu par les brindilles. Un couteau suisse vous sera également d’un grand secours dans les moments difficiles, pour ouvrir une boite de conserve par exemple, ou pour tailler des branches et fabriquer un abri de fortune.

Emportez des outils de repérage

Suivre un sentier battu reste simple, mais à un certain moment, il s’effacera et vous laissera livré à vous-même. Une carte pourra normalement vous éclaircir sur les pistes à emprunter pour arriver à la prochaine étape. Et même si vous avez emporté un hamac pour éventuellement passer une nuit à la belle étoile, une boussole vous évitera peut-être de devoir vous résigner à cette solution. Un GPS pourra également vous tirer d’affaire, mais n’oubliez pas les batteries de rechange.

Le matériel indispensable pour un pique-nique réussi
A faire avec les enfants : construire une cabane dans les bois